En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. J'accepte

Publié le : 14/04/2016 12:35:39
Catégories : Conseils

Se préparer pour le chemin de Compostelle

.

Se lancer dans la grande aventure des chemins de Compostelle ne s’improvise pas. Une bonne préparation est nécessaire, notamment pour votre moyen de locomotion principal : vos pieds.

.

.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Créés au début du IXe siècle, les chemins de Compostelle étaient à l’origine exclusivement religieux et s’apparentaient à la chrétienté. Leur but était de rejoindre le tombeau de l’apôtre saint Jacques, situé dans la cathédrale de la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice espagnole. Les chemins menant au tombeau sont nombreux, mais certains tracés sont plus empruntés que d’autres. Ils sont encore aujourd’hui l’un des trois pèlerinages mythiques de la religion chrétienne, avec celui de Rome et celui de Jérusalem.

Aujourd’hui, les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle sont également devenus des chemins de randonnée, appréciés des sportifs. Randonneurs ou pèlerins partent des quatre coins de l’Europe pour se retrouver à Saint-Jacques-de-Compostelle, en faisant étape dans des gîtes qui les accueillent pour la nuit. Certains commencent leur aventure à vélo ou à cheval, l’important étant de finir les cent derniers kilomètres à pied. Les chemins connaissent d’ailleurs un véritable regain d’intérêt depuis plusieurs années, puisque de plus en plus de randonneurs se lancent dans l’aventure, tous les mois de l’année, été comme hiver. Bien sûr, c’est en été, avec les beaux jours qu’ils sont les plus nombreux à entreprendre l’aventure. En France, la majorité des marcheurs partent du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, et empruntent les différents chemins tracés par la Fédération française de randonnée pédestre depuis le début des années 1970.

 

Le sac à dos idéal sur le Camino

Avant de partir en randonnée sur le chemin de Compostelle, le marcheur doit bien se préparer. Une bonne condition physique est certes un avantage non négligeable, mais sans le bon matériel, le randonneur n’ira peut-être pas au bout de son périple. Il faudra donc choisir un bon sac à dos, entre 40 et 50 litres selon ce que vous pouvez porter, et y mettre les incontournables du voyage.

Inutile de trop vous charger en vêtements puisque vous pourrez laver vos affaires en cours de route et les faire sécher sur votre sac, pendant la marche. On considère donc que deux ou trois pantalons sont suffisants, trois tee-shirts, une veste chaude, un coupe-vent, ainsi qu’un haut à manches longues.

N’oubliez pas que vous devrez aussi chouchouter vos pieds ! Ce sont bien eux qui vous permettront d’arpenter les chemins de Compostelle, jour après jour, et d’atteindre votre but. De bonnes chaussures de marche sont certes nécessaires, mais ne suffiront pas à vous mener à destination sans douleur…

Pour un plus grand confort, il est nécessaire de choisir des chaussettes de marche parfaitement adaptées à l’épreuve que vos pieds s’apprêtent à endurer pendant plusieurs jours.

C’est pourquoi les spécialistes de la randonnée, en magasins ou sur Internet, ont créé tout un éventail de chaussettes de randonnée, adaptées aux excursions telles que celle des chemins de Compostelle. Vous pouvez par exemple choisir d’emporter avec vous des chaussettes anti-ampoules, qui seront parfaites pour éviter les échauffements liés à de longues heures de randonnée. La chaussette anti-ampoules vous permettra en effet de ressentir un confort maximal, même après plusieurs jours de marche. De quoi repartir du bon pied pour la suite et ne pas trop ressentir les effets de cette marche prolongée.

Les chaussettes respirantes ou anti-odeur peuvent également vous apporter un bien-être supplémentaire : les unes éviteront que l’humidité ne vienne s’immiscer dans vos chaussures et rende la randonnée désagréable ; les autres contreront les mauvaises odeurs, qui se forment après une longue journée de marche.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)